June 18, 2018 / 7:12 AM / in 3 months

5 millions d'euros de dégâts lors des occupations d'universités, dit Vidal

PARIS (Reuters) - La facture des dégâts commis lors des blocages de plusieurs universités par des militants opposés à la loi Orientation et réussite des étudiants (Ore) au début du printemps dépasse cinq millions d’euros, a déclaré lundi la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal

La facture des dégâts commis lors des blocages de plusieurs universités par des militants opposés à la loi Orientation et réussite des étudiants (Ore) au début du printemps dépasse cinq millions d'euros, a déclaré lundi la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Frédérique Vidal. /Photo prise le 20 avril 2018/REUTERS/Gonzalo Fuentes

“On est à un peu plus de cinq millions d’euros de dégâts”, a-t-elle dit sur RTL, en précisant que ces coûts seraient à la charge de son ministère.

“On n’avait jamais vu autant de violence et de volonté de casser”, a ajouté la ministre. “On était face à des mouvements extrêmement radicaux, très politisés, qui revendiquaient la fin de l’état de droit et n’avaient rien à voir avec Parcoursup”.

“A Grenoble, quand on visite les 2.500 m2 qui ont été totalement ravagés, je crois qu’il y a une fois le mot loi Ore ou Parcoursup sur des milliers de tags”, a encore dit Frédérique Vidal.

Yann Le Guernigou, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below