June 16, 2018 / 10:13 AM / 3 months ago

La douane démantèle une importante plateforme du "dark web"

PARIS (Reuters) - Une des plus importantes plateformes illégales actives en France sur le “dark web” a été démantelée à l’issue d’une vaste opération menée par les douanes, a annoncé samedi le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin.

Une des plus importantes plateformes illégales actives en France sur le "dark web" a été démantelée à l'issue d'une vaste opération menée par les douanes. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel

Le forum “Black Hand” (“La main noire”), très actif dans la partie d’Internet qui n’est pas référencée par les moteurs de recherche, proposait à la vente, depuis plus de deux ans, de nombreux produits et services illicites, notamment des armes, des produits stupéfiants ou de faux papiers.

La principale administratrice du site, une jeune femme de moins de 30 ans connue sous le pseudo d’”Anouchka”, selon une source proche de l’enquête, a été interpellée, ainsi que deux “modérateurs” du site et un vendeur actif sur la plateforme. Près de 4.000 euros en liquide et environ 25.000 euros dans diverses monnaies virtuelles ont également été saisis.

Les enquêteurs ont pu accéder au contenu du serveur du forum “Black Hand”, qui comptait plus de 3.000 inscrits, et procéder à la saisie massive des données.

Ceux qui faisaient fonctionner le site pouvaient se rémunérer sur les transactions effectuées, en offrant leurs services de “tiers de confiance”, explique la source proche de l’enquête. Cela signifie qu’ils conservaient l’argent de l’acheteur et ne le reversaient au vendeur qu’une fois la marchandise livrée.

“A ce stade aucun élément n’indique que cela aurait pu servir à des activités terroristes, ce site était tourné avant tout vers le trafic de stupéfiants, de faux papier et de données bancaires volées”, précise cette source.

Le site existe depuis 2015. Pour s’y inscrire, il fallait payer 25 euros en bitcoins. En matière de stupéfiants, on y trouvait de la cocaïne, des drogues de synthèse, du cannabis ou encore de l’héroïne.

Après 48 heures de garde à vue, les quatre suspects ont été déferrés vendredi devant les magistrats de la juridiction interrégionale spécialisée du Parquet de Lille. Deux d’entre eux ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Le ministre des Comptes publics a félicité la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) pour cette opération “hors norme”, la première du genre en France.

“Je félicite les agents de la DNRED pour cette opération hors norme. Le démantèlement de cette plateforme constitue une première au niveau national et illustre la mobilisation de la douane”, déclare Gérald Darmanin dans un communiqué.

Arthur Connan et Emmanuel Jarry, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below