June 14, 2018 / 4:58 AM / 6 days ago

Les jeunes délaissent Facebook pour commenter l'actualité

LONDRES (Reuters) - Le recours au réseau social Facebook pour s’informer a commencé à reculer aux Etats-Unis, de nombreux jeunes préférant se tourner vers des messageries comme WhatsApp pour commenter l’actualité, souligne une enquête réalisée pour l’Institut Reuters.

Le recours au réseau social Facebook pour s'informer a commencé à reculer aux Etats-Unis, de nombreux jeunes préférant se tourner vers des messageries comme WhatsApp pour commenter l'actualité, souligne une enquête réalisée pour l'Institut Reuters. /Photo prise le 4 juin 2018/REUTERS/Jon Nazca

Le taux d’utilisation de Facebook, qui demeure numéro un au niveau mondial, a reculé de neuf points de pourcentage en 2017 aux Etats-Unis et de 20 points chez les jeunes, selon cette enquête réalisée auprès de 74.000 personnes dans 37 pays.

“Le recours au réseau social pour s’informer a commencé à reculer sur un certain nombre de marchés clés après des années de hausse continue”, relève Nic Newman, chercheur associé à l’Institut Reuters pour l’étude du journalisme, un centre de recherche rattaché à l’Université d’Oxford, au Royaume-Uni.

“Nous continuons à constater une augmentation de l’usage des applications de messagerie pour commenter l’actualité car les utilisateurs sont à la recherche d’espaces plus privés (et moins conflictuels) pour communiquer”, ajoute-t-il.

La plus grande partie de l’enquête réalisée par YouGov pour l’Institut Reuters a été réalisée avant que Facebook, critiqué pour ses algorithmes tendant à favoriser la diffusion de fausses informations à caractère sensationnel, ne modifie en janvier dernier le fonctionnement de son fil d’actualité.

De nombreux utilisateurs continuent à aller chercher l’information sur Facebook et Twitter mais ils privilégient ensuite de plus en plus, pour la commenter avec leurs amis, des espaces plus privés comme WhatsApp ou Snapchat.

Selon les résultats de l’enquête, l’usage de WhatsApp, racheté par Facebook en 2014 pour 19 milliards de dollars, et d’Instagram, également propriété du géant californien, est en forte progression en Amérique latine et en Asie, tandis que Snapchat gagne des parts de marché en Europe et aux Etats-Unis.

Moins de la moitié des personnes interrogées dans le monde disent faire la plupart du temps confiance aux médias, un chiffre qui tombe à 34% aux Etats-Unis.

Les médias à la réputation bien établie et les médias audiovisuels, en particulier publics, tirent cependant leur épingle du jeu par rapport aux tabloïds et aux “pure players”, les médias présents uniquement sur internet, selon les résultats de l’enquête.

Guy Faulconbridge; Tangi Salaün pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below