June 12, 2018 / 2:59 PM / 2 months ago

Prise d'otage terminée à Paris, un "forcené" interpellé

PARIS (Reuters) - Le “forcené” qui s’était retranché mardi après-midi avec deux personnes dans une agence de publicité du Xe arrondissement de Paris a été interpellé et placé en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.

La police française sécurise la rue après une prise d'otages à Paris. Un "forcené" armé s'est retranché mardi après-midi avec deux ou trois personnes dans une agence de publicité du Xe arrondissement de Paris, a-t-on appris auprès de la préfecture de police et du ministère de l'Intérieur. /Photo prise le 12 juin/REUTERS/Benoit Tessier

Le parquet a ouvert une enquête pour enlèvement et séquestration, violences avec arme, détention d’arme, menace de crime ou de délit et tentative d’homicide volontaire.

Selon une source proche de l’enquête, le preneur d’otages est un homme de 26 ans né au Maroc.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait auparavant précisé sur son compte Twitter que les otages étaient hors de danger. Il a salué le professionnalisme des forces de police et de secours qui ont libéré les otages et arrêté le forcené.

Selon une source policière, ce dernier avait aspergé d’essence au moins un des otages.

Ses revendications étaient “hyper floues et incohérentes”, dit-on au ministère de l’Intérieur, où l’on souligne que les négociateurs avaient du mal à le comprendre. Il aurait notamment indiqué qu’il voulait parler à l’ambassadeur d’Iran.

Emmanuel Jarry, avec Arthur Connan, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below