May 11, 2018 / 3:14 PM / 6 months ago

Macron pâtit de la décision de Trump sur l'Iran selon un sondage

La décision américaine de sortir de l'accord sur le nucléaire iranien, dénoncée par une grande majorité de Français, a aussi un effet ricochet négatif sur l'image d'Emmanuel Macron, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo. /Photo prise le 10 mai 2018/REUTERS/Thilo Schmuelgen

PARIS (Reuters) - La décision américaine de sortir de l’accord sur le nucléaire iranien, dénoncée par une grande majorité de Français, a aussi un effet ricochet négatif sur l’image d’Emmanuel Macron, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et franceinfo.

Sur 962 Français interrogés mercredi, jeudi et vendredi, 55% se disent ainsi mécontents de l’attitude du chef de l’Etat français vis-à-vis de son homologue américain, Donald Trump, avec qui il a multiplié les gestes d’amitié lors de sa visite d’Etat fin avril aux Etats-Unis.

Ce qui est perçu comme un échec d’Emmanuel Macron a également un impact négatif sur la perception globale de l’ensemble de sa politique étrangère, qui était jusqu’ici son point fort dans l’opinion publique française.

Le nombre de sondés satisfaits de son bilan sur la scène internationale chute ainsi de huit points en cinq mois, à 53% au lieu de 61% en décembre dernier.

Les personnes interrogées sont 76% à juger mauvaise la décision américaine et 87% à estimer qu’elle a tendance à augmenter les risques de conflits dans le monde.

Selon ce sondage, plus des deux tiers des Français (67%) estiment que l’Europe doit passer outre la décision de Donald Trump et continuer à entretenir des relations commerciales avec l’Iran, en dépit des sanctions américaines.

Dentsu Consulting relève que la proximité entre Emmanuel Macron et Donald Trump est considérée sur les réseaux sociaux comme “le point noir de la politique internationale” du président français.

“Ce sentiment qu’Emmanuel Macron s’est ‘Trumpé’ risque fort de produire aussi des dégâts à plus moyen terme sur son image et sa stature de président ‘compétent’ et ‘efficace’”, écrit le président d’Odoxa, Gaël Sliman.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below