May 6, 2018 / 11:51 AM / 5 months ago

Attentats: Trump doit revenir sur ses propos, estime Le Maire

PARIS (Reuters) - Donald Trump, qui a suscité l’indignation en France en évoquant crûment les attentats du 13 novembre 2015 pour justifier le port d’armes, doit retirer ses propos et exprimer des regrets, a déclaré dimanche Bruno Le Maire.

Donald Trump, qui a suscité l'indignation en France en évoquant crûment les attentats du 13 novembre 2015 pour justifier le port d'armes, doit retirer ses propos et exprimer des regrets, a déclaré dimanche Bruno Le Maire. /Photo prise le 5 mai 2018/REUTERS/Aaron P. Bernstein

Le ministère français des Affaires étrangères avait manifesté samedi soir sa vive réprobation en demandant le respect des victimes et de leur mémoire.

“Je trouve que ces propos choquants et qu’ils ne sont pas dignes du président de la première puissance du monde et ils ne sont pas dignes du président d’un Etat qui est allié et ami de la France”, a commenté le ministre de l’Economie et des Finances sur BFM TV.

“Est-ce que nous, nous allons faire des commentaires sur des massacres qui ont lieu régulièrement aux Etats-Unis parce qu’il y a la libre circulation des armes? Non”, a-t-il poursuivi.

S’exprimant vendredi lors d’une convention de la NRA, puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis, Donald Trump a mimé la tuerie du Bataclan - qui a fait 130 morts - pour de nouveau plaider que l’attentat djihadiste aurait fait moins de victimes si les personnes visées avaient été armées.

“Je pense que Donald Trump aurait pu s’abstenir de ces commentaires sur des événements qui je le rappelle ont bouleversé tous les Français et continuent à les bouleverser”, a dit Bruno Le Maire.

“Je souhaite que le président des Etats-Unis revienne sur ses propos et exprime des regrets.”

Prié de dire si les démonstrations d’amitié qui ont marqué la récente visite d’Etat d’Emmanuel Macron à Washington n’étaient pas excessives au regard de ces déclarations, le ministre a répondu par la négative.

“Parce que je pense que nous avons besoin de travailler étroitement avec les Etats-Unis sur un certain nombre de sujets qui sont majeurs : la question iranienne, la question du commerce”, a-t-il justifié.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below