April 22, 2018 / 10:03 AM / 5 months ago

Tribune de nombreuses personnalités contre l'antisémitisme

PARIS (Reuters) - Plus de 250 personnalités parmi lesquelles Gérard Depardieu, Nicolas Sarkozy et Xavier Niel signent une tribune à paraître dimanche dans laquelle elles plaident pour que la lutte contre l’antisémitisme soit élevée au rang de cause nationale.

Plus de 250 personnalités parmi lesquelles Gérard Depardieu (photo), Nicolas Sarkozy et Xavier Niel signent une tribune à paraître dimanche dans laquelle elles plaident pour que la lutte contre l'antisémitisme soit élevée au rang de cause nationale. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Selon les signataires, qui publient leur “manifeste contre le nouvel antisémitisme” dans Le Parisien Dimanche, “cette terreur se répand” et provoque une “épuration ethnique” dans certains quartiers où les juifs ne se sentent plus en sécurité.

“Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard”, écrivent-ils car le sujet “n’est pas l’affaire des Juifs, c’est l’affaire de tous”.

Plusieurs faits divers ont replacé la question au coeur de l’actualité ces derniers mois, notamment le meurtre d’une octogénaire juive, Mireille Knoll, le mois dernier à Paris.

Plusieurs milliers de personnes, dont des personnalités politiques de tous bords, ont participé dans les jours suivants à une “marche blanche” dans la capitale.

“Dans notre histoire récente, onze Juifs viennent d’être assassinés - et certains torturés - parce que Juifs, par des islamistes radicaux”, soulignent les auteurs du manifeste.

“En conséquence, nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques”, ajoutent-ils en faisant le parallèle avec “l’antisémitisme catholique aboli par Vatican II” dans les années 1960.

Le nombre d’actes antisémites a globalement diminué en 2017 (-7,2%) mais pas celui des agressions violentes, qui sont passées de 77 en 2016 à 97 l’année dernière, ni celui des atteintes aux sépultures et aux lieux de cultes juifs (+22%), selon les chiffres du ministère de l’Intérieur.

Et, avec 311 faits répertoriés, les actes antisémites représentaient l’année dernière près du tiers de l’ensemble des faits à caractère raciste, antisémite et antimusulman commis en France, où vit la plus importante communauté juive d’Europe.

Parmi les signataires, figurent des personnalités politiques, comme Manuel Valls et Laurent Wauquiez, des représentants du monde culturel (Charles Aznavour, Renaud ou Pierre Arditi) et des milieux économiques (François Pinault) ainsi que des intellectuels (Elisabeth Badinter).

Simon Carraud, édité par Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below