April 18, 2018 / 5:50 PM / 4 months ago

Première condamnation pour les violences à Toulouse

PARIS (Reuters) - Un jeune majeur a été condamné mercredi à six mois de prison dont trois fermes à la suite des violences de la nuit de lundi à mardi dans des cités du quartier toulousain du Mirail, a annoncé le procureur de la République de Toulouse dans un communiqué.

Un jeune majeur a été condamné mercredi à six mois de prison dont trois fermes à la suite des violences de la nuit de lundi à mardi dans des cités du quartier toulousain du Mirail. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Dix autres personnes seront jugées vendredi en comparution immédiate par le tribunal correctionnel, a-t-il précisé.

Le jeune homme condamné était poursuivi pour violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique, dégradations de biens publics, participation à un groupement en vue de la préparation de violences et de destructions.

Le décès le 14 avril dans la maison d’arrêt de Seysses (Haute-Garonne) d’un détenu de 27 ans originaire d’une de ces cités y a déclenché plusieurs nuits de violences urbaines, avec voitures incendiées et affrontements avec la police.

A la suite des incidents de la nuit de lundi à mardi dans les cités de La Reynerie, Bagatelle et Bellefontaine, 18 personnes dont au moins six mineurs ont été interpellées.

Six autres personnes, interpellées après une nouvelle nuit de violences urbaines étaient encore en garde à vue mercredi.

Le corps du détenu décédé a été découvert par des surveillants samedi, pendu dans une cellule du quartier disciplinaire, rappelle le procureur.

Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort. Une autopsie réalisée lundi a établi que le décès était “consécutif à un syndrome asphyxique compatible avec une pendaison”, précise-t-il dans son communiqué.

“En outre, des lésions superficielles n’ayant pu contribuer au mécanisme du décès ont été observées par le médecin légiste”, ajoute-t-il. “Les investigations se poursuivent (...) tant sur le plan médico-légal que sur la recherche et l’audition de tout témoin utile.”

Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below