April 17, 2018 / 5:28 PM / 8 months ago

Protestation des avocats d'une Française condamnée en Irak

PARIS (Reuters) - Les avocats d’une djihadiste française présumée, condamnée à la prison à perpétuité en Irak, ont protesté mardi auprès des autorités françaises contre les conditions de son procès et ont demandé son rapatriement en France.

Djamila B., âgée de 29 ans et mère d’un enfant en bas âge détenu avec elle, a été condamnée mardi, à Bagdad, à la prison à perpétuité pour appartenance au groupe Etat islamique.

Ses avocats français, William Bourdon et Martin Pradel, ont dénoncé dans un communiqué une condamnation “au mépris évident des principes fondamentaux du procès équitable”.

Ils déplorent notamment “l’absence de toute notification intelligible des charges qui pesaient” sur leur cliente et le “caractère expéditif et brutal” de la procédure, qui a rendu selon eux impossible l’exercice normal des droits de la défense.

Ils en appellent aux autorités françaises pour qu’elles “exigent fermement des autorités irakiennes (...) le respect intégral des principes fondamentaux du droit au procès équitable”, s’il y a une procédure d’appel.

Ils demandent également aux autorités françaises d’oeuvrer au rapatriement en France de leur cliente et de son enfant.

Emmanuel Jarry, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below