April 15, 2018 / 10:21 AM / in 2 months

Le Conseil de sécurité doit reprendre l'initiative, dit Macron

PARIS (Reuters) - Le Conseil de sécurité de l’ONU doit reprendre “dans l’unité” l’initiative en Syrie, a déclaré samedi la présidence française après un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron, Donald Trump et Theresa May sur les frappes franco-américano-britanniques de la nuit en Syrie.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit reprendre "dans l'unité" l'initiative en Syrie, a déclaré samedi la présidence française après un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron, Donald Trump et Theresa May sur les frappes franco-américano-britanniques de la nuit en Syrie. /Photo prise le 8 décembre 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

Selon l’Elysée, le chef de l’Etat français a téléphoné à son homologue américain et au Premier ministre britannique samedi après-midi, après ces tirs de missiles de croisière contre trois sites syriens de développement, de production et de stockage d’armes chimiques présumés.

“Il s’est félicité de l’excellente coordination de nos forces avec celles de nos alliés britanniques et américains lors de l’opération contre les capacités chimiques du régime syrien, qui a atteint ses objectifs”, déclare la présidence française dans un communiqué.

“Le Conseil de sécurité des Nations unies doit maintenant reprendre, dans l’unité, l’initiative sur les volets politique, chimique et humanitaire en Syrie, pour assurer la protection des populations civiles et pour que ce pays retrouve enfin la paix”, ajoute-t-elle.

L’Elysée assure que la France continuera à “proposer et agir” sur chacun de ces sujets.

Emmanuel Macron a également eu samedi soir un entretien téléphonique avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, qu’il a “remercié pour les déclarations de la Turquie en soutien à l’opération conduite par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis contre les capacités chimiques du régime syrien”, a annoncé la présidence française.

Selon l’Elysée, il a fait part au président turc de sa volonté de “poursuivre le travail conjoint engagé avec la Turquie pour lutter contre l’impunité face à l’emploi d’armes chimiques”.

Il a souhaité que la concertation entre la France et la Turquie “soit encore intensifiée dans les prochains jours pour permettre une solution politique inclusive en Syrie”.

Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below