March 30, 2018 / 9:17 AM / 8 months ago

Paris ne prévoit pas d'opération militaire en Syrie hors coalition

A Afrin, en Syrie. La France ne prévoit pas de nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie en dehors de la coalition internationale contre l'Etat islamique, a indiqué vendredi une source à l'Elysée, contredisant des propos des Kurdes Syriens reçus à l'Elysée au sein d'une délégation jeudi soir. /Photo prise le 24 mars 2018/REUTERS/Khalil Ashawi

PARIS (Reuters) - La France ne prévoit pas de nouvelle opération militaire dans le nord de la Syrie en dehors de la coalition internationale contre l’Etat islamique, a indiqué vendredi une source à l’Elysée, contredisant des propos des Kurdes Syriens reçus à l’Elysée au sein d’une délégation jeudi soir.

A l’issue de cette rencontre, le représentant des Kurdes syriens à Paris Khaled Issa a déclaré qu’Emmanuel Macron avait promis un renforcement du soutien de la France aux Kurdes, évoquant l’envoi de troupes françaises dans la région.

Interrogée sur la réaction de la Turquie à ce que Paris appelle une “offre de médiation” en vue d’un dialogue entre les FDS à dominante kurde et la Turquie, la source à l’Elysée a jugé qu’elle était “logique vu la sensibilité d’Ankara sur la question du PKK”.

La France, comme les Etats-Unis, jugerait par ailleurs “inacceptable” une opération militaire de la Turquie à Manbij, où sont basés des combattants kurdes, a-t-on dit.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below