March 27, 2018 / 4:50 PM / 6 months ago

Skripal: L'Otan expulse sept diplomates de la mission russe

BRUXELLES (Reuters) - Sept diplomates de la mission russe auprès de l’Otan ont été expulsés, a annoncé mardi son secrétaire général, Jens Stoltenberg, au lendemain de la décision de plusieurs pays de renvoyer du personnel diplomatique russe par solidarité avec le Royaume-Uni dans l’affaire Skripal.

Sept diplomates de la mission russe auprès de l'Otan ont été expulsés, a annoncé mardi son secrétaire général, Jens Stoltenberg (photo). /Photo prise le 15 mars 2018/REUTERS/Yves Herman

L’ancien agent double russe Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33 ans, ont été retrouvés inconscients le 4 mars dernier à Salisbury dans le sud de l’Angleterre. Selon le gouvernement britannique, ils ont été victimes d’un agent neurotoxique militaire datant de l’époque soviétique, le Novitchok. La Russie dément toute implication.

L’alliance atlantique a également réduit la taille de la mission russe, a indiqué Jens Stoltenberg. Elle ne pourra plus accueillir que 20 personnes, contre 30 auparavant.

“Cela envoie un message très clair à la Russie, à savoir qu’il y a des coûts”, a déclaré le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord lors d’une conférence de presse.

Il a précisé que trois diplomates russes qui avaient demandé à venir à Bruxelles s’étaient vus refuser leur accréditation, ce qui ramène à dix le nombre de personnes présentes à la mission.

L’Otan est toutefois désireuse de poursuivre ses réunions régulières avec la Russie dans le cadre du Conseil Otan-Russie, a ajouté l’ancien Premier ministre norvégien. Le Conseil Otan-Russie est un forum regroupant les ambassadeurs à l’Otan et les émissaires de la Russie auprès de l’alliance.

La mission russe est située dans le même bâtiment que le siège de l’Otan à Bruxelles mais d’importantes restrictions ont été mises à l’accès des diplomates russes après l’annexion de la Crimée ukrainienne par Moscou en mars 2014.

Les représentants de la Russie travaillent pour la plupart aujourd’hui sur des sites diplomatiques russes dans le centre de Bruxelles.

Pour protester contre l’annexion de la Crimée, l’Otan a décidé de réduire l’accès à son siège de tous les diplomates russes accrédités, à l’exception de l’ambassadeur, du chef adjoint de la mission et de deux membres du personnel.

L’Otan attend un nouvel ambassadeur russe après le départ d’Alexandre Grouchko, qui a été nommé en janvier à Moscou ministre adjoint des Affaires étrangères pour les relations européennes.

Robin Emmott; Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below