March 27, 2018 / 2:09 PM / in 8 months

Direct Energie: Mise en demeure de la Cnil sur les données Linky

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a annoncé mardi mettre en demeure Direct Energie, qu'elle accuse de se dispenser du consentement de ses clients lors de la collecte des données de consommation issues du nouveau compteur communicant Linky. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

PARIS (Reuters) - La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a annoncé mardi mettre en demeure Direct Energie, qu’elle accuse de se dispenser du consentement de ses clients lors de la collecte des données de consommation issues du nouveau compteur communicant Linky.

Elle lui demande de se conformer à la loi dans un délai de trois mois.

Dans un communiqué, le fournisseur alternatif d’énergie conteste cette analyse et affirme qu’il demande bien “l’autorisation expresse à ses clients” pour obtenir les données liées à leur consommation.

“Direct Energie s’engage à continuer sa collaboration avec la Cnil en tenant compte de ses recommandations, afin que tous les consommateurs puissent bénéficier, en toute sérénité, des fonctionnalités du compteur communicant Linky”, ajoute Direct Energie.

Jean-Michel Bélot, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below