March 23, 2018 / 8:45 PM / 6 months ago

L'attaquant de l'Aude était fiché "S", sa compagne en garde à vue précise Molins

PARIS (Reuters) - Les services de renseignement français, qui avaient surveillé l’attaquant de Carcassonne et Trèbes, fiché “S”, en 2016 et 2017, n’avaient pas décelé de signes précurseurs d’un passage à l’acte, a déclaré vendredi le procureur de la République de Paris.

Les services de renseignement français, qui avaient surveillé l'attaquant de Carcassonne et Trèbes, fiché "S", en 2016 et 2017, n'avaient pas décelé de signes précurseurs d'un passage à l'acte, a déclaré vendredi le procureur de la République de Paris. /Photo prise le 23 mars 2018/REUTERS/Régis Duvignau

La compagne du tueur, qui s’est présenté comme “un soldat de l’Etat islamique” et a abattu trois personnes et en a blessé 16 autres, a été placée en garde à vue en début de soirée, a précisé Françosi Molins lors d’une conférence de presse à Carcassonne.

L’homme, âgé de 25 ans et incarcéré pour des faits de droit commun en 2016, était fiché “S” pour ses liens avec la mouvance salafiste, a-t-il ajouté.

Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below