March 4, 2018 / 6:29 PM / in 4 months

Marine Le Pen cible d'un contrôle fiscal, selon le JDD

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen, déjà visée par plusieurs procédures judiciaires, est également la cible d’un contrôle fiscal, croit savoir le Journal du Dimanche, ce que la présidente du Front national dit avoir découvert dans l’hebdomadaire dominical.

Marine Le Pen, déjà visée par plusieurs procédures judiciaires, est également la cible d'un contrôle fiscal, croit savoir le Journal du Dimanche, ce que la présidente du Front national dit avoir découvert dans l'hebdomadaire dominical. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

“J’ai appris ce matin cette persécution fiscale (...) sauf que je ne le sais pas”, a déclaré la dirigeante d’extrême droite sur France 3. “Mais ça ne m’étonnerait pas outre mesure. Dans le tableau des persécutions, c’est à peu près le seul truc qui me manquait.”

A une semaine du congrès du FN des 10 et 11 mars à Lille, présenté comme refondateur par Marine Le Pen, la dirigeante d’extrême droite, qui peine à se remettre de sa défaite au deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017, s’est de nouveau présentée comme la victime d’un acharnement médiatique.

“L’acharnement dont je suis victime et dont l’objectif est d’abattre la seule opposition au système commence à devenir voyant”, a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

“Je suis là, je continuerai à me battre, quoique vous puissiez me faire, quelles que soient les persécutions que vous mettrez en oeuvre”, a-t-elle renchéri sur France 3, en précisant s’adresser cette fois à “ceux qui sont au pouvoir”.

Marine Le Pen a été mise en examen pour abus de confiance dans le dossier des assistants parlementaires du FN au Parlement européen, soupçonnés d’avoir en réalité contribué à financer le fonctionnement du parti.

Selon le JDD, le préjudice est désormais évalué à sept millions d’euros, au lieu de cinq.

Le FN conteste formellement toute infraction frauduleuse. Mais selon les avocats du Parlement européen cités par le JDD, Patrick et Antoine Maisonneuve, les éléments réunis dans le dossier établissent bien que “de l’argent des contribuables européens et français” a bien été “détourné au bénéfice du FN”.

Marine Le Pen a également été mise en examen pour la diffusion sur Twitter d’images d’exactions du groupe Etat islamique en décembre 2015.

Emmanuel Jarry; édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below