February 13, 2018 / 12:43 PM / 8 months ago

Seulement deux millions remboursés pour la campagne Fillon

PARIS (Reuters) - Seulement deux millions d’euros seront remboursés à François Fillon pour les frais engagés durant la campagne présidentielle de 2017, loin des huit millions d’euros auxquels il aurait pu prétendre, selon une décision parue mardi au Journal officiel.

Seulement deux millions d'euros seront remboursés à François Fillon pour les frais engagés durant la campagne présidentielle de 2017, loin des huit millions d'euros auxquels il aurait pu prétendre. /Photo d'archives/REUTERS/Christophe Archambault

La Commission des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a validé le bilan présenté par l’ex-candidat des Républicains (LR) dont les dépenses totales, telles qu’elles ont été approuvées, se sont élevées à 13.794.601 euros.

Mais, à la colonne des recettes, la CNCCFP n’a retenu pour son calcul qu’un peu plus de deux millions d’euros et exclu 10 millions d’euros, qui correspondent au montant reçu par François Fillon pour sa victoire à la primaire de la droite.

Si cette cagnotte de 10 millions d’euros lui avait été cédée sous la forme d’un prêt et non d’un don, elle aurait pu être prise en compte dans l’évaluation du remboursement.

Par ailleurs, 50.000 euros ont été retranchés à la somme finale due à l’ancien Premier ministre, pénalisé notamment pour avoir omis de déclarer un “montant de concours en nature” équivalent à près de 90.000 euros.

Au total, l’ex-candidat se verra rembourser 2.067.625 euros, selon cette décision rendue le 21 décembre dernier.

La commission a validé les comptes de tous les autres candidats en procédant toutefois, pour chacun d’eux, à des rectifications représentant près de 900.000 euros pour Marine Le Pen, candidate du Front national.

Au total, Emmanuel Macron est celui qui a le plus dépensé pour sa campagne avec 16.702.371 millions d’euros de frais approuvés par CNCCFP, un chiffre qui reste sous le plafond de 22.509.000 euros fixé par la loi.

Suivent l’ex-socialiste Benoît Hamon, dont les dépenses ont atteint 15.154.538 euros, François Fillon, Marine Le Pen (11.664.038 euros) et Jean-Luc Mélenchon (10.606.340 euros).

A l’inverse, avec 241.879 euros de dépenses, Jean Lassalle s’est montré le plus économe.

Le remboursement peut aller jusqu’à 800.423 euros pour les candidats n’ayant pas franchi la barre des 5%, 8.004.225 euros pour les autres candidats éliminés au premier tour et 10.691.775 euros pour ceux qui se sont qualifiés pour le second.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below