January 26, 2018 / 4:16 PM / 9 months ago

Le zoo de Paris évacué après l'escapade de 50 babouins

PARIS (Reuters) - Le parc zoologique de Paris a été évacué vendredi après que cinquante babouins se sont échappés de leur enclos avant d’être réintégrés dans leurs loges, à l’exception de quatre d’entre eux, “qui sont en vue”, a-t-on appris auprès du parc.

Le parc zoologique de Paris a été évacué vendredi après que cinquante babouins se sont échappés de leur enclos avant d'être réintégrés dans leurs loges, à l'exception de quatre d'entre eux, "qui sont en vue", a-t-on appris auprès du parc. /Photo d'archives/REUTERS/Goran Tomasevic

Policiers et sapeurs-pompiers avaient été mobilisés pour cette “évasion” hors de coutume afin d’imposer un périmètre de sécurité, mais aucun primate ne s’est échappé du zoo, précise-t-on.

“A 11h30, un soigneur a vu un babouin en dehors de sa loge, dans le couloir de service”, a expliqué à Reuters un porte-parole du zoo.

“Il a immédiatement donné l’alerte et les visiteurs ont été confinés puis évacués. Il n’y a pas eu de contact avec le public”, a-t-il précisé.

Soigneurs et vétérinaires se sont déployés autour du Grand Rocher, éminence emblématique de l’ex-zoo de Vincennes, et ont capturé la majorité des babouins. Quatre continuaient à déambuler en liberté mais étaient “en vue”.

Arrivé à la fin des années 80 au “zoo de Vincennes”, le groupe des babouins de Guinée avait été confié au zoo d’Edimbourg durant les travaux de rénovation du parc, de novembre 2008 à avril 2014.

Sophie Louet, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below