January 26, 2018 / 3:46 PM / 5 months ago

L'Ufap-Unsa signera avec le gouvernement pour les prisons

PARIS (Reuters) - L’Ufap-Unsa Justice, organisation syndicale majoritaire pour les personnels en tenue de l’administration pénitentiaire, a annoncé vendredi qu’elle acceptait les propositions du gouvernement pour l’amélioration des conditions de travail des surveillants.

Plusieurs syndicats, parmi lesquels l'Ufap-Unsa, bloquent la prison des Baumettes à Marseille lors d'une manifestation nationale, le 22 janvier. L'Ufap-Unsa Justice, organisation syndicale majoritaire pour les personnels en tenue de l'administration pénitentiaire, a annoncé vendredi qu'elle acceptait les propositions du gouvernement pour l'amélioration des conditions de travail des surveillants. /Photo prise le 22 janvier 2018/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

“Nous signerons le document”, a dit à Reuters le secrétaire général de ce syndicat, Jean-François Forget. Il a précisé qu’environ les deux tiers des adhérents de l’Ufap-Unsa, qui revendique 45% des votes dans le personnel en tenue aux élections professionnelles.

Deux autres syndicats, le SNP Force ouvrière et la CGT pénitentiaire, refusent en revanche de signer cet accord, après 15 jours de mouvement des gardiens de prison.

“De l’engagement de la signature découle la levée des piquets de grève pour l’Ufap-Unsa Justice. Maintenant, moi je ne m’engage pas pour les autres organisations syndicales”, a dit Jean-François Forget.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below