January 16, 2018 / 11:52 AM / a year ago

La croissance de la population continue de ralentir

PARIS (Reuters) - La France comptait 67,187 millions d’habitants au 1er janvier, soit 233.000 (ou +0,3%) de plus qu’un an plus tôt, selon des données provisoires publiées mardi par l’Insee.

La France comptait 67,187 millions d'habitants au 1er janvier, soit 233.000 (ou +0,3%) de plus qu'un an plus tôt, selon des données provisoires publiées mardi par l'Insee. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le rythme de croissance de la population accuse ainsi un ralentissement par rapport aux années précédentes : il était de 0,5% par an entre 2008 et 2012 et de 0,4% entre 2014 et 2016.

Mais comme les années précédentes, la progression de 2017 est due pour l’essentiel au solde naturel (+164.000), soit la différence entre les nombres de naissances et de décès, bien que ce solde soit historiquement bas, souligne l’institut.

Hors Mayotte, il est inférieur de 27.000 à celui de 1976, qui constituait le précédent plus bas d’après-guerre.

Le solde migratoire est estimé de son côté à +69.000 personnes en 2017, un niveau inchangé d’une année sur l’autre.

Un total de 767.000 bébés sont nés en 2017, soit 17.000 de moins qu’en 2016, le nombre de naissances baissant pour la troisième année consécutive.

L’indicateur conjoncturel de fécondité est également en recul pour la troisième année et s’établit à 1,88 enfant par femme en 2017 (contre 1,92 en 2016), mais il reste néanmoins le plus élevé d’Europe. Le nombre de mariages a atteint 228.000 l’an passé, dont 221.000 (-5.000) entre personnes de sexe différents.

Dans le même temps, 603.000 personnes sont décédées, soit 9.000 de plus qu’en 2016.

L’espérance de vie à la naissance est restée stable pour les femmes l’an passé à 85,3 ans. Mais elle a progressé à 79,5 ans pour les hommes (contre 79,3 en 2016).

Dans une étude publiée séparément, la Direction des études du ministère de la Santé (Drees) indique que l’espérance de vie en bonne santé, le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, était de 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes en 2016 en France, un niveau stable depuis dix ans.

Parallèlement, l’espérance de vie en bonne santé à 65 ans, qui s’établit à 10,5 ans pour les femmes et 9,4 ans pour les hommes, a augmenté au cours de cette période de respectivement 0,9 an pour les premières et de 0,8 an pour les seconds.

La Drees souligne que, alors que la France occupe l’une des meilleures places en matière d’espérance de vie à la naissance, elle est assez proche de la moyenne européenne pour l’espérance de vie en bonne santé.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below