January 9, 2018 / 1:06 PM / 10 months ago

Khamenei: les projets des ennemis de l'Iran ont été déjoués

BEYROUTH (Reuters) - L’Iran a mis en échec les tentatives de ses ennemis étrangers visant à transformer des manifestations légitimes en une insurrection contre la république islamique, a affirmé mardi le Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

L'Iran a mis en échec les tentatives de ses ennemis étrangers visant à transformer des manifestations légitimes en une insurrection contre la république islamique, a affirmé mardi le Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei. (photo) /Photo prise le 9 janvier 2018/REUTERS/Leader.ir

“Une fois de plus, notre pays dit aux Etats-Unis, à la Grande-Bretagne et à ceux qui cherchent à renverser de l’étranger la République islamique d’Iran, qu’ils ont échoué et qu’ils échoueront encore à l’avenir”, écrit-il sur son compte Twitter.

L’ayatollah Khamenei s’en prend aussi à Donald Trump, qualifié d’”homme très instable”, pour avoir encouragé les manifestants et leur avoir promis le soutien des Etats-Unis.

“Il doit réaliser que ces épisodes extrêmes et psychotiques ne resteront pas sans réponse”, a-t-il dit.

Le Guide suprême de la révolution attribue également les troubles de ces derniers jours à Israël, aux opposants en exil de l’Organisation des moudjahidine du peuple et à un “riche gouvernement” du Golfe, allusion transparente à l’Arabie saoudite, le rival régional de Téhéran.

Ses propos confirment que les autorités iraniennes ont désormais la conviction que le mouvement de contestation qui a gagné plus de 80 villes et fait au moins 22 morts depuis la fin décembre est terminé.

Les gardiens de la Révolution islamique (GRI, pasdaran) ont annoncé dimanche avoir mis en échec le mouvement de protestation et accusé plusieurs pays étrangers, dont les Etats-Unis et l’Arabie saoudite, d’en être responsables.

Un millier de personnes ont été arrêtées.

Khamenei, parallèlement cité dans des médias iraniens, ajoute que les citoyens iraniens ont le droit d’exprimer leurs préoccupations légitimes, un propos rare de la part du Guide suprême qui tend plutôt à soutenir les forces de sécurité dans leur répression des contestations.

“Ces préoccupations, poursuit-il, doivent être traitées. Nous devons écouter, nous devons entendre, nous devons apporter des réponses à notre portée.”

Babak Dehghanpisheh; Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below