December 13, 2017 / 7:10 PM / 9 months ago

Renvoi aux assises requis pour un suspect de la rue Copernic

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a requis le renvoi d’Hassan Diab, principal suspect dans l’enquête sur l’attentat perpétré il y a près de 40 ans à la sortie d’une synagogue de la rue Copernic, devant les assises, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Le parquet de Paris a requis le renvoi d'Hassan Diab, principal suspect dans l'enquête sur l'attentat perpétré il y a près de 40 ans à la sortie d'une synagogue de la rue Copernic, devant les assises. /Photo d'archive/REUTERS/Eric Gaillard

Ce Libano-Canadien est soupçonné d’avoir confectionné et posé une bombe qui a fait quatre morts le 3 octobre 1980, à Paris.

Dans le détail, le parquet a requis le 29 novembre sa mise en accusation des chefs d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinats, et destruction volontaire de bien par l’effet d’une substance explosive ou incendiaire en relation avec une entreprise terroriste.

Si le parquet est suivi, Hassan Diab sera jugé devant une cour d’assises spécialement composée.

Hassan Diab avait été mis en examen en 2014, six ans après son arrestation au Canada en vertu d’un mandat d’arrêt international délivré par le juge Marc Trévidic, alors chargé du dossier.

Dans des interviews accordées à la presse française en 2007, cet ancien professeur de sociologie à Ottawa a nié être la personne recherchée, se disant victime d’une homonymie, son nom de famille étant très répandu au Liban.

Emmanuel Jarry, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below