December 11, 2017 / 11:36 AM / 6 months ago

Philippe veut des nationales et départementales à 80 km/h

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe s’est prononcé lundi pour limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes nationales et départementales, contre 90 km/h actuellement, en précisant qu’une décision sur cette possibilité serait prise en janvier.

Edouard Philippe s'est prononcé lundi pour limiter à 80 km/h la vitesse sur les routes nationales et départementales, contre 90 km/h actuellement, en précisant qu'une décision sur cette possibilité serait prise en janvier. /Photo prise le 21 novembre 2017/ REUTERS/Gonzalo Fuentes

Selon Matignon, le Premier ministre et le gouvernement sont déterminés “à donner un coup d’arrêt à la hausse continue de la mortalité routière ces trois dernières années”.

“Neuf morts par jour. 72.000 blessés en un an. Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’un nombre de tués sur les routes si élevé”, a écrit Edouard Philippe sur Twitter lors d’une visite en Seine-et-Marne consacrée à la sécurité routière.

Près de 3.500 personnes sont mortes sur les routes en 2016.

“Je suis favorable aux 80 km/h sur les routes bidirectionnelles nationales et départementales : deux tiers des accidents se concentrent sur ces tronçons de routes”, ajoute-t-il. “Je lance une concertation et convoquerai le Comité interministériel de la sécurité routière en janvier pour prendre une décision définitive.”

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below