November 30, 2017 / 8:14 AM / a year ago

La crise nord-coréenne ne peut avoir qu'une issue diplomatique, dit Parly

PARIS (Reuters) - Les tensions créées par les tirs de missiles balistiques de la Corée du Nord ne peuvent avoir d’issue que diplomatique, a dit jeudi la ministre française des Armées, qui presse la Russie et la Chine d’appliquer “sans faille” les sanctions de l’Onu.

Les tensions créées par les tirs de missiles balistiques de la Corée du Nord ne peuvent avoir d'issue que diplomatique, a déclaré jeudi la ministre française des Armées, Florence Parly (photo), qui presse la Russie et la Chine d'appliquer "sans faille" les sanctions de l'Onu. /Photo prise le 15 novembre 2017/REUTERS/Benoit Tessier

“Nous sommes persuadés que l’issue de cette situation de tension extrême ne peut être que diplomatique”, a dit Florence Parly sur BFM TV et RMC.

Soulignant que la position de la France était “sans ambiguïté aucune” s’agissant des sanctions décidées par l’Onu, la ministre a jugé que “ce qui est décisif, c’est que tout le monde applique ces sanctions sans faille, dont la Chine et la Russie.”

La Corée du Nord a annoncé mercredi avoir testé avec succès un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, susceptible d’atteindre les Etats-Unis en tous points de leur territoire et a déclaré avoir achevé son objectif de devenir une puissance nucléaire.

“A chaque fois, nous sommes surpris par les capacités dont font preuve les nouveaux tirs. La Corée du Nord progresse et progresse vite”, a déclaré Florence Parly.

“Cet été, on pensait encore être à l’abri, ne pas être à la portée en ce qui concerne l’Europe ou les Etats-Unis”, a-t-elle précisé.

Mais aujourd’hui, a-t-elle ajouté, “personne ne peut dire que nous ne serions pas à la portée. L’Europe, comme les Etats-Unis, sont certainement à la portée de ces tirs”.

“Ce que l’histoire ne dit pas, c’est si ce tir disposait d’une tête chargée ou pas”, a également dit la ministre des Armées. “Ce qui est important maintenant, c’est de poursuivre dans la voie qui a été initiée il y a déjà plusieurs semaines de cela, c’est-à-dire la voie des sanctions.”

L’annonce de mercredi a suscité de nouvelles déclarations martiales, venant notamment des Etats-Unis qui ont menacé par la voie de leur ambassadrice de l’Onu, Nikki Haley, de détruire “complètement” le régime nord-coréen en cas de conflit armé.

Sophie Louet, avec Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below