November 29, 2017 / 7:33 PM / a year ago

Macron pour des sanctions contre Pyongyang, interpelle Moscou et Pékin

Le président français, Emmanuel Macron, a dit mercredi compter sur la Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, pour imposer de nouvelles sanctions à l'encontre de la Corée du Nord à la suite d'un nouveau tir de missile balistique par le régime de Pyongyang. /Photo prise le 29 novembre 2017/REUTERS/Ludovic Marin

ABIDJAN (Reuters) - Le président français, Emmanuel Macron, a dit mercredi compter sur la Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, pour imposer de nouvelles sanctions à l’encontre de la Corée du Nord à la suite d’un nouveau tir de missile balistique par le régime de Pyongyang.

“Je condamne à nouveau le tir qui a été fait hier avec la plus grande force et maintenant nous devons accroître les sanctions”, a-t-il déclaré lors d’un entretien sur France 24 et RFI en marge d’un sommet entre l’Union européenne et l’Union africaine à Abidjan.

“Et je compte beaucoup en particulier sur la Chine et la Russie pour prendre les sanctions les plus difficiles et les plus efficaces sur la Corée”, a-t-il ajouté.

La Corée du Nord a annoncé mercredi avoir testé avec succès un nouveau type de missile balistique intercontinental (ICBM), le Hwasong-15, susceptible d’atteindre les Etats-Unis en tous points de leur territoire et a déclaré avoir achevé son objectif de devenir une puissance nucléaire.

Sophie Louet avec Marine Pennetier à Abidjan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below