November 23, 2017 / 6:27 PM / in 7 months

Onze trafiquants de cocaïne mis en examen après une énorme saisie

BORDEAUX (Reuters) - Onze des 23 personnes arrêtées dimanche en Gironde dans le cadre d’une enquête sur un trafic international de drogue qui a permis la saisie de 1,2 tonne de cocaïne ont été mises en examen jeudi, a indiqué jeudi le parquet de Bordeaux dans un communiqué.

Onze des 23 personnes arrêtées dimanche en Gironde dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de drogue qui a permis la saisie de 1,2 tonne de cocaïne ont été mises en examen jeudi, a indiqué jeudi le parquet de Bordeaux dans un communiqué. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Elles ont été mises en examen pour “participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime (en l’espèce celui d’importation de cocaïne en bande organisée), participation à un groupement formé ou une entente établie en vue de la préparation de délits” et incarcérées, peut-on lire.

Les 12 autres personnes placées en garde à vue étaient jeudi en fin d’après-midi en cours de présentation devant le magistrat instructeur “pour les mêmes chefs de prévention”, selon le parquet qui a requis des mandats de dépôts.

Ces 23 personnes âgées de 23 à 55 ans, de nationalités française, espagnole, italienne, colombienne, albanaise, britannique, turque, cap-verdienne et dominicaine ont été arrêtées au terme d’une enquête lancée en février 2017 par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) avec la Drug enforcement administration (DEA), les polices judiciaires espagnole et colombienne.

Cette enquête portait sur “un réseau de trafiquants colombiens important de façon massive de la cocaïne en Europe”, selon le parquet de Bordeaux.

Les investigations “ont permis d’identifier les composantes du réseau outre-Atlantique et de matérialiser le projet d’envoi, par voie aérienne, d’une quantité importante de cocaïne à destination de l’Europe pour la fin novembre 2017 depuis le continent sud-américain”, précise le parquet.

Les policiers ont saisi dimanche dernier 1,2 tonne de cocaïne qualifiée de “grande qualité” d’une valeur à la revente de 100 millions d’euros dans une villa de Lacanau et 350.000 euros en espèces.

Cette opération contre le trafic de cocaïne venue de Colombie est la troisième réalisée par la police dans le Sud-Ouest. Fin novembre 2016, la police judiciaire avait découvert 1,2 tonne de cocaïne dans un entrepôt de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et saisi 1 million d’euros en liquide.

La drogue conditionnée sous vide était arrivée dans des valises que transportait un jet privé via le Cap-Vert. 

En juin dernier, 1,7 tonne de cocaïne avait également été saisie sur les plages de Mimizan et Escource dans les Landes, le zodiac les transportant, en panne de moteur, s’étant échoué sur le rivage. Neuf Grecs, un Irakien et un Moldave, âgés de 25 à 30 ans, ont ensuite été interpellés dans une villa sur la côte.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below