November 21, 2017 / 6:58 PM / in 7 months

Vol d’un tableau de Chirico à Béziers

TOULOUSE (Reuters) - Un tableau du peintre Giorgio de Chirico a été dérobé la semaine dernière au musée des Beaux-Arts de Béziers, dans l’Hérault, a annoncé mardi la mairie de Béziers.

Le vol de la toile « Composition avec autoportrait », signé du maître surréaliste italien a eu lieu jeudi 16 novembre dans l’hôtel Fabrégat qui abrite le musée municipal, précise la ville dans un communiqué.

L’oeuvre peinte en 1926, en pleine époque cubiste, fait partie de la collection privée de Jean Moulin, donnée à la ville de Béziers en 1975 par Laure Moulin, la sœur du héros de la Résistance, natif de Béziers.

« Les premières constatations semblent indiquer que la toile a été découpée au cutter. Le vol a été constaté peu de temps après par un des gardiens du musée. Classé et inventorié en 2015 – il ne l’était pas jusque-là –, ce tableau, du fait de sa célébrité, n’est pas négociable sur le marché de l’art en France ou à l’international, », précise la mairie de Béziers qui a porté plainte.

Cette oeuvre majeure était destinée à être exposée dans le futur musée de la maison natale de Jean Moulin, acquise par l’ancienne municipalité. Mais le projet de réhabilitation de l’immeuble où a grandi le célèbre résistant, porté aujourd’hui par Robert Ménard, proche du Front national, est contesté par les Amis de la maison Jean Moulin.

Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below