November 16, 2017 / 7:14 AM / in 9 months

Taux de chômage à 9,4% au 3e trimestre en France, 9,7% avec les Dom

PARIS (Reuters) - Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a progressé de 0,2 point au troisième trimestre en France métropolitaine pour s’établir à 9,4%, selon les données publiées jeudi par l’Insee.

Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) a progressé de 0,2 point au troisième trimestre en France métropolitaine pour s'établir à 9,4%. /Photo prise le 13 novembre 2017/REUTERS/Eric Gaillard

En incluant les départements d’outre-mer (hors Mayotte), il s’inscrit également en hausse de 0,2 point, à 9,7%.

Même si le taux de chômage en France métropolitaine remonte par rapport au plus bas depuis l’automne 2012 touché au deuxième trimestre, il s’inscrit 0,3 point en deçà de son niveau du troisième trimestre 2016.

Le taux de chômage enregistré dans la France entière fin septembre affiche également un recul de 0,3 point par rapport à son niveau un an auparavant.

A 9,7%, le taux de chômage en France (Dom inclus) dépasse le niveau anticipé pour la fin de l’année par l’Insee, qui tablait dans ses dernières prévisions, publiées début octobre, sur un taux de chômage à 9,4% au 31 décembre.

En se fondant sur les critères du BIT, ce qui permet les comparaisons internationales, le nombre de chômeurs s’élevait à 2,7 millions en France métropolitaine en moyenne au troisième trimestre, soit 62.000 personnes de plus qu’au trimestre précédent.

A titre de comparaison, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) inscrits à Pôle emploi atteignait 3,49 millions à fin septembre.

A l’inverse de la tendance générale, le taux de chômage en France métropolitaine chez les jeunes a reculé de 0,7 point au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent. Il a en revanche progressé de 0,4 point chez les 25-49 ans et augmenté de 0,1 point chez les 50 ans et plus.

Sur un an, il s’inscrit en baisse de 3 points chez les jeunes et recule de 0,6 point chez les seniors. Il augmente en revanche de 0,2 point chez les 25-49 ans.

Parmi les chômeurs, le nombre de personnes déclarant rechercher un emploi depuis au moins un an s’élève à 1,2 million au troisième trimestre, relève l’Insee. Le taux de chômage de longue durée en France métropolitaine s’établit ainsi à 4,2% de la population active, soit 0,2 point de plus sur le trimestre et 0,1 point de moins sur un an.

Le taux d’emploi des 15-64 ans en contrat à durée indéterminée s’inscrit en baisse de 0,2 point par rapport à fin juin, à 65,1%, alors qu’il avait atteint fin mars sa valeur la plus élevée depuis 1980. Il s’inscrit malgré tout en hausse de 0,5 point sur un an.

Sur le trimestre, le taux d’emploi à temps complet a diminué de 0,1 point, à 53,2% (+0,3 point sur un an) et celui à temps partiel a reculé de 0,1 point, à 11,9% (+0,2 point sur un an).

L’Insee a par ailleurs recensé 1,4 million de personnes souhaitant un emploi sans être considérées comme des chômeurs par le BIT, parce qu’elles ne sont pas disponibles dans l’immédiat ou qu’elles ne cherchent pas activement.

Cette population, qualifiée de “halo du chômage”, a diminué de 59.000 par rapport au deuxième trimestre et de 62.000 sur un an.

Myriam Rivet, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below