November 15, 2017 / 1:28 PM / a year ago

Salah Abdeslam reste muet face au juge d'instruction

L'un des deux avocats de Salah Abdeslam, le Français Frank Berton. Le dernier survivant présumé des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, Salah Abdeslam, présenté mercredi matin à un juge d'instruction chargé du dossier, est resté muré dans son silence. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le dernier survivant présumé des commandos des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, Salah Abdeslam, présenté mercredi matin à un juge d’instruction chargé du dossier, est resté muré dans son silence, a-t-on appris de source judiciaire.

“Salah Abdeslam a été présenté ce matin au magistrat instructeur devant lequel il est demeuré silencieux”, a-t-on déclaré de même source à Reuters.

Un silence obstiné qui a amené ses avocats, le Français Frank Berton et le Belge Sven Mary, à jeter l’éponge dès octobre 2016 et à renoncer à le défendre.

Salah Abdeslam doit être jugé du 18 au 21 décembre à Bruxelles pour une fusillade à Forest, commune de la capitale belge, le 15 mars 2016, quelques jours avant son arrestation dans le quartier de Molenbeek.

Il a été remis le 27 avril 2016 à la France, où il a été mis en examen, notamment pour participation à une association de malfaiteurs terroriste.

Le parquet fédéral belge et le parquet de Paris se sont accordés début octobre sur une solution juridique afin qu’il puisse être présent à son procès à Bruxelles.

Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below