November 7, 2017 / 6:35 PM / a year ago

Les objectifs sur le nucléaire peut-être repoussés à 2035

Le gouvernement va "travailler" sur l'échéance de 2030 ou 2035 pour la réduction de la part du nucléaire à 50% dans la production d'électricité en France, a déclaré mardi le ministre de la Transition écologique. /Photo prise le 23 septembre 2017/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Le gouvernement va “travailler” sur l’échéance de 2030 ou 2035 pour la réduction de la part du nucléaire à 50% dans la production d’électricité en France, a déclaré mardi le ministre de la Transition écologique.

Nicolas Hulot avait auparavant fait savoir, à l’issue du conseil des ministres, que le pays allait définir un nouveau calendrier, repoussant de facto l’objectif de 2025 qui figure dans la loi de transition énergétique adoptée en 2015.

“On va maintenir évidemment cet objectif de 50% sauf qu’on va le rendre possible et on va le rendre réalisable. Donc on va simplement le repositionner dans le temps”, a-t-il dit sur Public Sénat.

“On va regarder ce qui est faisable. Je pense que l’échéance de 2030 ou de 2035 est une échéance sur laquelle on va travailler”, a-t-il ajouté.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below