November 3, 2017 / 11:53 AM / 8 months ago

Fredericks mis en examen dans l'enquête sur l'attribution des JO à Rio

PARIS (Reuters) - L’ancien sprinter namibien Frankie Fredericks a été mis en examen à Paris dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de corruption liés à l’attribution des Jeux olympiques de Rio en 2016, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

L'ancien sprinter namibien Frankie Fredericks a été mis en examen à Paris dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de corruption liés à l'attribution des Jeux olympiques de Rio en 2016. /Photo d'archives/REUTERS/Scanpix/Keld Navntoft

Actuel membre du Comité international olympique (CIO), il été mis en examen jeudi soir pour corruption passive et blanchiment de corruption à l’issue de son audition par un juge.

Le Parquet national financier a ouvert une enquête sur l’attribution en 2009 des JO à Rio.

Les enquêteurs soupçonnent six membres actuels ou passés du CIO, parmi lesquels le Namibien Frankie Frederiks et le Sénégalais Lamine Diack, ex-président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), d’avoir touché des pots-de-vin en échange de votes pour l’attribution d’événements sportifs.

La police fédérale brésilienne a annoncé le 5 septembre avoir perquisitionné le domicile de Carlos Arthur Nuzman, président du comité d’organisation des Jeux olympiques de Rio.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below