October 25, 2017 / 5:24 PM / 10 months ago

Accusée d'emploi fictif, Hidalgo porte plainte

PARIS (Reuters) - Anne Hidalgo a annoncé mercredi qu’elle allait déposer plainte contre le magazine Capital après la publication d’un article accusant la maire de Paris d’avoir bénéficié pendant deux ans d’un emploi fictif.

Anne Hidalgo a annoncé mercredi qu'elle allait déposer plainte contre le magazine Capital après la publication d'un article accusant la maire de Paris d'avoir bénéficié pendant deux ans d'un emploi fictif. /Photo prise le 26 septembre 2017/REUTERS/Stéphane Mahé

“Après avoir été élue première adjointe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris en mars 2001, Anne Hidalgo a continué de se faire payer pendant des mois par son administration d’origine, le ministère du Travail”, a indiqué le magazine paru mercredi.

Selon l’article, elle percevait “un salaire mensuel de 3.040 euros du ministère, auquel s’ajoutaient entre 1.000  et 2.000  euros de primes”, en plus de ses indemnités d’élue municipale.

Anne Hidalgo “conteste avec la plus grande fermeté l’accusation d’emploi fictif qui est portée contre elle”, a expliqué l’édile dans un communiqué publié sur Twitter.

“Face à cette atteinte grave à son honneur et à sa probité, elle annonce sa décision de déposer plainte pour diffamation”, poursuit le texte.

Cyril Camu, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below