October 25, 2017 / 5:24 PM / 10 months ago

La légende du rock'n roll, Fats Domino, meurt à l'âge de 89 ans

WASHINGTON (Reuters) - Le célèbre pianiste Fats Domino, un des pionniers américain du rock’n roll, est mort mardi à l’âge de 89 ans, a-t-on appris mercredi de source médicale.

Le célèbre pianiste Fats Domino, un des pionniers américain du rock'n roll, est mort mardi à l'âge de 89 ans, a-t-on appris mercredi de source médicale. /Photo d'archives/REUTERS/Lee Celano

L’auteur-compositeur-interprète afro-américain s’est éteint chez lui de mort naturelle, a précisé le Centre Jefferson Parish Coroner, à La Nouvelle-Orléans.

Véritable icône du rock’n roll des années 1950, Fats Domino a vendu 65 millions de disques - seul Elvis Presley vendait plus de disques à cette époque - avec des titres comme “Ain’t That a Shame”, son premier hit en 1955, “Blueberry Hill” ou “Hello, Josephine”.

“Il n’y a pas de meilleure façon de le décrire, c’est un bon vivant, une légende vivante parmi nous à La Nouvelle-Orléans”, avait dit la chanteuse Irma Thomas au New York Times en 2007. “Louis Armstrong et lui, ils étaient les deux premiers grands noms qui ont permis de nous faire connaître sur la scène musicale”.

Antoine Dominique Domino est né le 26 février 1928 à La Nouvelle-Orléans, au sein d’une famille de neuf enfants. Un de ses beaux-frères lui a appris le piano avec un mélange de sonorités de blues, de country et de musique cajun.

Sa corpulence et sa taille lui vaudront d’être surnommé Fats Domino, un nom choisi également en référence à deux autres pianistes: Fats Waller et Fats Pichon, comme lui originaire de La Nouvelle-Orléans.

Vivant reclus les dernières années de sa vie, Fats Domino s’était retiré de la scène peu de temps après l’ouragan Katrina en 2005, au cours duquel sa mort avait été annoncée un temps avant d’apprendre plus tard qu’il avait été secouru avec sa famille.

Son dernier album, “Alive and Kicking”, était sorti en 2006. Ses recettes avaient été consacrées à des projets de reconstruction de La Nouvelle-Orléans et de préservation de l’héritage musical de la ville.

La dernière apparition publique de Fats Domino remonte à 2015, quand il avait joué “Amazing Grace” lors des obsèques de B.B. King à Indianola, dans le Mississippi.

Bill Trott, avec Jonathan Allen à New York; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below