October 24, 2017 / 12:27 PM / 8 months ago

19 véhicules incendiés pour dénoncer les compteurs Linky

BORDEAUX (Reuters) - Dix-neuf véhicules d’Enedis, filiale d’EDF, ont été incendiés dans la nuit de lundi à mardi à Limoges (Haute-Vienne) en signe apparent de protestation contre les nouveaux compteurs Linky, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

L’incendie, qui s’est déclenché dans le parc fermé et sous surveillance de l’entreprise, a été maîtrisé par les pompiers.

“De toute évidence, il s’agit d’un incendie volontaire”, a-t-on indiqué de même source.

Des inscriptions contre le nouveau compteur électrique Linky, dont environ 7 millions d’exemplaires ont été installés et qui devraient à terme équiper tout le pays, ont été retrouvées sur un mur et des portes qui ont été vandalisées.

L’enquête ouverte par le parquet de Limoges a été confiée à la police judiciaire de Limoges.

Le 19 septembre dernier, cinq véhicules de la gendarmerie de Haute-Vienne à Limoges avaient été également incendiés.

Au mois de mai, 11 véhicules d’Enedis avaient été volontairement incendiés à Grenoble (Isère). L’action avait été revendiquée sur un site de la mouvance anarcho-libertaire.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below