October 6, 2017 / 5:06 AM / 10 months ago

Accusé de harcèlement, le producteur Harvey Weinstein menace le NYT de poursuites

LOS ANGELES (Reuters) - Le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein a menacé jeudi le New York Times d’une action en justice, après des révélations sur plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel déposées contre lui depuis les années 1990.

Le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein a menacé jeudi le New York Times d'une action en justice, après des révélations sur plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel déposées contre lui depuis les années 1990. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly

Fondateur de deux sociétés de productions, Miramax et Weinstein Company, le producteur de “Shakespeare in Love” et “Pulp Fiction” s’est dans un premier temps excusé pour son comportement après la publication de l’article du Times et a annoncé qu’il allait se mettre en congé.

Son avocat Charles J. Harder a ensuite diffusé un communiqué dénonçant une histoire diffamatoire, fondée “essentiellement sur des ouï-dire et un rapport erroné”.

Selon le Times, Harvey Weinstein, âgé de 65 ans, a conclu huit règlements à l’amiable compris entre 80.000 et 150.000 dollars avec des femmes l’accusant de harcèlement sexuel et de contact physique non désiré.

La porte-parole du New York Times Danielle Rhoades Ha a dit avoir toute confiance dans les informations publiées.

Parmi les victimes présumées de harcèlement sexuel figurent une actrice, un mannequin et deux assistantes du producteur. L’affaire court selon le journal sur près de 30 ans.

Reuters n’a pu vérifier de manière indépendante ces informations. Harvey Weinstein n’a fait l’objet d’aucune mise en examen de la justice.

“J’ai conscience que la manière dont je me suis comporté avec des collègues par le passé a causé beaucoup de souffrances et j’en demande sincèrement pardon. Quoique j’essaie de mieux faire, je sais qu’il me reste un long chemin à parcourir”, a déclaré le producteur dans un premier communiqué.

“J’ai sollicité des thérapeutes et je prévois de prendre congé de ma société et de gérer ce problème de front”, a-t-il ajouté.

L’actrice américaine Ashley Judd, connue notamment pour son rôle dans le polar “Heat” et plus récemment pour son apparition dans la série télévisée “Twin Peaks”, fait partie des femmes interviewées par le New York Times.

Elle dit avoir été invitée par Weinstein en 1997 dans sa chambre d’hôtel de Beverly Hills. Ce dernier lui a proposé de la masser ou de le regarder prendre sa douche, dit-elle.

Selon le Times, Weinstein a conclu en 1997 un règlement à l’amiable de 100.000 dollars avec l’actrice Rose McGowan, alors âgée de 23 ans et qui venait de jouer dans le film d’horreur “Scream”, en lien avec un incident dans une chambre d’hôtel.

Fondateur en 1979 avec son frère Robert de Miramax, Harvey Weinstein a produits plusieurs films indépendants à succès dans les années 1980-1990 (“Pulp Fiction” de Quentin Tarantino, “Sexe, mensonge et vidéos” de Steven Soderbergh), avant de vendre la société à Disney en 1993, puis de la quitter en 2005 pour créer la Weinstein Company.

Jill Serjeant et Piya Sinha-Roy, Julie Carriat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below