August 8, 2017 / 4:50 AM / a year ago

Macron dénonce la profanation d'une stèle aux enfants d'Izieu

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a promis mardi que les profanateurs d’une stèle érigée à Lyon en mémoire des 44 enfants juifs et 7 adultes déportés après la rafle d’Izieu (Ain) en 1944 seraient “recherchés et traduits en justice avec la dernière détermination”.

Emmanuel Macron a promis mardi que les profanateurs d'une stèle érigée à Lyon en mémoire des 44 enfants juifs et 7 adultes déportés après la rafle d'Izieu (Ain) en 1944 seraient "recherchés et traduits en justice avec la dernière détermination". /Photo d'archives/REUTERS/Charly Triballeau

“Violer ainsi la mémoire de la déportation est un acte indigne et lâche qui ne restera pas impuni”, poursuit la présidence de la République dans un communiqué.

Le président régional de l’association des Filles et fils de déportés juifs de France (FFDJF), Jean Lévy, dénonce “un acte antisémite, contre la République française” dans un article publié sur le site internet du quotidien Le Progrès.

La photo accompagnant l’article montre le socle vide sur lequel reposait la stèle.

“Cela atteint un symbole fort. C’est quelque chose que je ne peux pas accepter. Je suis d’autant plus effondré que nous venons de célébrer les 30 ans du procès de Klaus Barbie, le responsable de la rafle d’Izieu “, ajoute-t-il.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait condamné lundi un “acte lâche et odieux (qui) heurte la mémoire des victimes et constitue un affront aux valeurs de la République”.

Jean-Baptiste Vey et Jean-Stéphane Brosse, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below