21 juillet 2017 / 17:12 / dans 4 mois

Démission du porte-parole de Trump, remplacé par son adjointe

WASHINGTON (Reuters) - Le porte-parole de la Maison blanche, Sean Spicer, a démissionné et il sera remplacé par son adjointe, Sarah Sanders, a-t-on appris vendredi, après l‘annonce de la désignation par Donald Trump de l‘homme d‘affaires Anthony Scaramucci au poste de directeur de la communication de la présidence américaine.

Le porte-parole de la Maison blanche, Sean Spicer, a démissionné vendredi dans la foulée de l'annonce de la désignation par Donald Trump de l'homme d'affaires Anthony Scaramucci au poste de directeur de la communication de la présidence américaine. /Photo prise le 17 juillet 2017/REUTERS/Kevin Lamarque

Annoncée en premier lieu par le New York Times, le départ de Sean Spicer a été officialisé peu de temps après par un responsable de la Maison blanche.

Sur Twitter, Sean Spicer a précisé qu‘il resterait en fonction jusqu‘à la fin août.

“Ce fut un honneur et un privilège de servir @POTUS @realDonaldTrump et ce pays incroyable”, a-t-il écrit sur Twitter. “Je continuerai de servir au cours du mois d‘août”, a-t-il ajouté.

Dans un communiqué lu par sa nouvelle porte-parole, le président américain a remercié Sean Spicer pour le travail effectué, saluant notamment l‘audience de ses interventions à la télévision.

Aucune raison officielle n‘a été avancée pour justifier ce départ.

Si elle n‘est pas une surprise, cette démission paraît soudaine et témoigne des difficulté que traverse la présidence américaine depuis l‘investiture de Donald Trump, en janvier dernier.

L‘entourage du président américain est confronté à plusieurs enquêtes qui visent à établir si la Russie a tenté d‘influencer le résultat de la présidentielle de 2016 et si l‘équipe de Donald Trump est entrée en contact avec des représentants russes.

Âgé de 45 ans, Sean Spicer a vu sa notoriété s‘envoler lorsque l‘émission de divertissement Saturday Night Live a commencé à caricaturer ses points presse.

Depuis son entrée en fonction, Sean Spicer a prêté le flanc à de nombreuses critiques, s‘en prenant régulièrement à la presse.

Il quitte la Maison blanche au moment où Anthony Scaramucci, un partisan de longue date de Donald Trump, remplace Michael Dubke, qui a démissionné en mai dernier.

Depuis lors, Sean Spicer cumulait les fonctions de “press secretary” (porte-parole) et de directeur de la communication.

Actuellement employé à l‘Export-Import Bank, Anthony Scaramucci devrait commencer le mois prochain à son nouveau poste, précise-t-on de source gouvernementale. Fondateur de Skybridge Capital, il s‘était déjà vu proposer le poste d‘ambassadeur des Etats-Unis auprès de l‘OCDE à Paris.

Steve Holland; Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below