July 18, 2017 / 1:31 PM / a year ago

Jean-Marie Le Pen renvoyé en correctionnelle pour "la fournée"

PARIS (Reuters) - Jean-Marie Le Pen a été renvoyé en correctionnelle pour provocation à la haine raciale en raison de ses propos tenus en 2014 à l’encontre du chanteur Patrick Bruel, a confirmé mardi à Reuters l’avocat du président d’honneur du Front national.

Jean-Marie Le Pen a été renvoyé en correctionnelle pour provocation à la haine raciale en raison de ses propos tenus en 2014 à l'encontre du chanteur Patrick Bruel, a confirmé mardi à Reuters l'avocat du président d'honneur du Front national. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler

Le député européen avait été mis en examen en février dans cette affaire.

Dans une vidéo publiée en juin 2014 sur le site fn.com, Jean-Marie Le Pen s’en était pris à différentes personnalités critiques vis-à-vis du Front national.

Au moment où son interlocutrice évoque le nom du chanteur de confession juive, l’eurodéputé éclate de rire et lance : “on fera une fournée la prochaine fois”.

Selon l’avocat de Jean-Marie Le Pen, cette décision est une “persécution”.

“On lui porte des pensées qu’il n’a jamais eues”, a dit a Reuters Me Frédéric Joachim, qui conteste le caractère antisémite de la formulation.

Cyril Camu, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below