July 4, 2017 / 5:00 AM / in a year

La fusillade de Toulouse, probable règlement de comptes

PARIS (Reuters) - Le parquet de Toulouse a confirmé mardi privilégier la piste du règlement de comptes après la fusillade intervenue lundi soir dans le quartier sensible de la Reynerie, qui a fait un mort et sept blessés.

Un homme de 23 ans, connu défavorablement des services de police, a été pris pour cible, au sein d’un groupe de plusieurs individus place Abbal, par un homme armé et vêtu d’une burka.

“Dans cette enquête, la piste d’un règlement de compte est (...) privilégiée”, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République de Toulouse.

Selon Pierre-Yves Couilleau, “le mode opératoire de l’action signait la volonté de son auteur de se dissimuler à la vue de sa victime par le port d’une burka et l’utilisation d’une poussette pour cacher son arme, vraisemblablement un fusil d’assaut de type Kalachnikov”.

Le tireur a ensuite pris la fuite à bord d’une moto de forte cylindrée conduite par un complice, a précisé le magistrat.

Le parquet a ouvert une enquête de crime flagrant des chefs d’assassinat et tentatives d’assassinats, confiée au Service régional de la police judiciaire de Toulouse.

L’homme décédé a subi « de multiples tirs sur une distance de 200 mètres », fait qui établit qu’il « était la cible de l’action », selon le procureur.

L’état de santé des sept autres victimes reste très préoccupant pour deux d’entre elles.

“Il n’est pas possible de préciser si ces dernières étaient elles-mêmes ciblées par le tireur”, conclut Pierre-Yves Couilleau, ajoutant comme « acquis cependant que parmi elles, de simples témoins pourraient avoir été blessés ».

En 6 ans, une quinzaine de personnes ont perdu la vie dans des fusillades et des règlements de compte à Toulouse.

“La démonstration de la dangerosité d’individus armés et déterminés n’est plus à faire”, assure Didier Martinez, secrétaire régional Unité SGP Police FO, qui réclame depuis plusieurs années la nécessité de classification de Toulouse en « zone difficile » et « de conséquents renforts » pour la Police nationale de cette circonscription.

Emmanuel Jarry et Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below