June 20, 2017 / 6:26 PM / a year ago

Face aux joueuses de l'OL, Macron salue la "France des victoires"

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a salué mardi soir la France “pays de victoires et de conquêtes” lors de sa rencontre avec les joueuses de l’équipe féminine de football de l’Olympique lyonnais qui ont remporté la Ligue des Champions.

Emmanuel Macron a salué mardi soir la France "pays de victoires et de conquêtes" lors de sa rencontre avec les joueuses de l'équipe féminine de football de l'Olympique lyonnais qui ont remporté la Ligue des Champions. L'équipe lyonnaise a décroché début juin sa quatrième Ligue des champions, la deuxième d'affilée, en battant le PSG aux tirs au but à Cardiff (photo). /Photo prise le 20 juin 2017/REUTERS/Geoffroy van der Hasselt

L’équipe lyonnaise a décroché début juin sa quatrième Ligue des champions, la deuxième d’affilée, en battant le PSG aux tirs au but à Cardiff.

Cette victoire a permis aux joueuses de Gérard Prêcheur de finir la saison, comme l’année dernière, par un triplé Championnat, Coupe de France et Ligue des champions.

“Je suis très heureux qu’avec Brigitte nous puissions aujourd’hui vous recevoir parce que c’est un lieu qui doit fêter les victoires”, a déclaré le chef de l’Etat à l’Elysée qui a reçu les joueuses en compagnie de son épouse. “Et la France est un pays de victoires, de conquêtes et d’optimisme et on l’avait peut-être un peu oublié”.

“Deux triplés d’affilée, trois triplés ce qui est unique dans l’histoire du football et dans peut-être même l’histoire du sport. A ce point, c’est l’excellence portée à son comble et c’est pour cela que vous êtes là”, a-t-il ajouté.

“Vous aurez dans quelques semaines de nouveaux combats à conduire, il y aura aux Pays-Bas une compétition importante (le championnat d’Europe-NDLR)”, a poursuivi le chef de l’Etat, précisant qu’il se rendrait avant cette échéance au centre d’entraînement de Clairefontaine (Yvelines).

Le chef de l’Etat, qui s’exprimait aux côtés du maire de Lyon Gérard Collomb, a rendu un hommage appuyé au ministre sortant de l’Intérieur, à la veille de l’annonce de la composition du nouveau gouvernement.

“Je dois le dire : s’il y a un homme qui porte Lyon dans son coeur c’est lui. Je sais le privilège qui est le mien, il a accepté de quitter sa ville pour être maintenant mon voisin mais la République en avait besoin”, a dit Emmanuel Macron.

Marine Pennetier, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below