June 14, 2017 / 12:09 PM / in 2 years

Macron veut une large majorité, pas de risque "d'absolutisme"

Emmanuel Macron a appelé mercredi à la mobilisation pour remporter une large majorité à l'Assemblée nationale lors du second tour des élections législatives dimanche et jugé qu'il n'y avait aucun risque d'"absolutisme", a déclaré le porte-parole du gouvernement. /Photo prise le 12 juin 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a appelé mercredi à la mobilisation pour remporter une large majorité à l’Assemblée nationale lors du second tour des élections législatives dimanche et jugé qu’il n’y avait aucun risque d’”absolutisme”, a déclaré le porte-parole du gouvernement.

Ce risque “n’est pas ce qui nous guette”, a dit le chef de l’Etat lors du conseil des ministres, a expliqué Christophe Castaner lors du compte rendu du conseil.

“Il y aura des voix fortes d’opposition à l’Assemblée nationale dimanche prochain, il y aura des voix fortes au Sénat” et “la voix forte des exécutifs locaux”, a souligné Emmanuel Macron, selon le porte-parole.

Le président a dans le même temps souligné que “le risque d’inefficacité, le risque d’empêchement existe” et qu’il faut donc que le gouvernement puisse d’appuyer sur une majorité à l’Assemblée.

Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below