June 12, 2017 / 6:41 PM / a year ago

Une enquête pour fraude électorale ouverte à Marseille

MARSEILLE (Reuters) - Le parquet de Marseille a ouvert lundi une enquête pour des faits présumés de fraude électorale dans un bureau de vote de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, où Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête du premier tour du scrutin législatif, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet de Marseille a ouvert lundi une enquête pour des faits présumés de fraude électorale dans un bureau de vote de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, où Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête du premier tour du scrutin législatif, a-t-on appris de source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Les faits se seraient produits dimanche lors du dépouillement d’un bureau de vote du IIe arrondissement de Marseille. De même source, on précise qu’un ou plusieurs individus auraient profité d’un début d’échauffourées près du bureau de vote pour tenter d’interchanger deux enveloppes contenant des bulletins de vote.

Les résultats du vote ont été invalidés dans ce bureau, ce qui n’a eu aucune incidence sur le résultat final qui a vu le leader de la France insoumise virer en tête avec 34,31% des voix devant la candidate LREM Corinne Versini (22,66%).

Ni Patrick Mennucci, le député PS sortant, ni les candidates du Front national et des Républicains ne se sont qualifiés pour le second tour de scrutin.

Jean-François Rosnoblet, édité par Cyril Camu et Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below