June 7, 2017 / 11:18 AM / a year ago

La France veut dépasser ses objectifs avec un plan d'action climat

PARIS (Reuters) - La France veut dépasser ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique pris dans le cadre de l’Accord de Paris, que les Etats-Unis ont décidé de quitter, et présentera d’ici un mois un plan d’action sur cinq ans.

La France veut dépasser ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique pris dans le cadre de l'Accord de Paris, que les Etats-Unis ont décidé de quitter, et présentera d'ici un mois un plan d'action sur cinq ans. /Photo d'archives/REUTERS/Nigel Roddis

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, présentera dans deux semaines au conseil des ministres “un plan de travail précis”, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement.

Sera ensuite fixé “dans le mois qui vient (...) un calendrier précis de mesures qui nous engageront au moins pour les cinq années qui viennent, avec des actions de court terme, de moyen terme et de long terme”, a ajouté Christophe Castaner lors du compte rendu du conseil des ministres.

Emmanuel Macron a souligné lors du conseil des ministres que la lutte contre le changement climatique et le terrorisme devaient être des priorités du quinquennat, a-t-il poursuivi.

Le chef de l’Etat veut “que ce sujet ne nous quitte jamais” et “faire de la France un exemple” grâce à ce plan d’action, a dit Christophe Castaner.

Emmanuel Macron a engagé, dès l’annonce jeudi de la décision du président Donald Trump d’extraire les Etats-Unis de l’Accord de Paris, une offensive diplomatique pour sauver cet accord signé par 195 pays en décembre 2015 après d’âpres négociations.

“L’ambition du président de la République et de Nicolas Hulot est d’aller plus loin que les objectifs que nous nous étions fixés dans le cadre de la négociation de l’Accord de Paris”, a-t-il précisé.

Ce texte, qualifié d’historique, fixe le cadre d’engagements politiques, économiques et financiers visant à contenir la hausse de la température moyenne de la planète “nettement en dessous de 2°C” en 2100 par rapport aux niveaux pré-industriels.

Au niveau national, la France a fixé en 2015 comme objectifs de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990, de porter la part des énergies renouvelables à plus de 30% de la consommation énergétique finale d’énergie en 2030 et de baisser à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité à horizon 2025.

L’exécutif souhaite parallèlement attirer des chercheurs spécialisés sur ces questions et faire de la France une terre d’accueil, notamment pour les scientifiques américains.

Un site internet, “portail unique” à destination de ces derniers, devait voir le jour ce mercredi.

Emmanuel Macron compte en outre mener des actions au niveau européen, notamment avec l’Allemagne, qui pourraient être précisées lors du G20 de Hambourg les 7 et 8 juillet et au conseil des ministres franco-allemand le 13 juillet à Paris.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below