May 31, 2017 / 10:59 AM / 2 years ago

La France sera offensive sur la question du climat, annonce Macron

La France, qui souhaite être la "patrie du changement climatique", sera très offensive sur cette question, a prévenu mercredi Emmanuel Macron, alors que le président américain Donald Trump pourrait annoncer dans les jours qui viennent le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris. /Photo prise le 12 mars 2017/REUTERS/Kevin Coombs

PARIS (Reuters) - La France, qui souhaite être la “patrie du changement climatique”, sera très offensive sur cette question, a prévenu mercredi Emmanuel Macron, alors que le président américain Donald Trump pourrait annoncer dans les jours qui viennent le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris.

“Le président de la République a insisté sur ce nouvel ordre mondial qui se dessine et sur la place que la France pourrait tenir dans l’accompagnement de l’accord climat”, a dit le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, lors du compte rendu du conseil des ministres.

Le chef de l’Etat a ajouté “qu’en fonction des prises de position de tel ou tel, il faudra être très offensif pour que la France puisse être la patrie du changement climatique et que nous préparions - il a demandé cela à ses différents ministres - un certain nombre d’initiatives à prendre avec nos partenaires européens ou à prendre directement en France”, a poursuivi Christophe Castaner.

Lors de ce même conseil des ministres, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot “a insisté sur les risques que ferait courir une mise en cause des accords de Paris, un retrait de tel ou tel grand pays et donc la nécessité de s’y préparer si jamais - chacun est libre de le faire - certains voulaient s’en désengager et que du coup il faut d’ores et déjà se mobiliser sur ce point”.

Donald Trump, qui avait annoncé son intention pendant la campagne présidentielle d’”annuler” l’accord de Paris signé par plus de 190 pays, a fait savoir mercredi qu’il annoncerait sa décision “dans les prochains jours”.

“L’accord de Paris est un accord politique. Il ne porte pas atteinte à la souveraineté américaine, les engagements nationaux sont volontaires et peuvent être amendés”, a souligné l’ambassadeur français aux Etats-Unis, Gérard Araud, sur Twitter.

“Les principales entreprises américaines ont exprimé leur soutien à l’accord de Paris”, a-t-il ajouté.

Le texte, qualifié d’historique, fixe le cadre d’engagements politiques, économiques et financiers visant à contenir la hausse de la température moyenne de la planète “nettement en dessous de 2°C” en 2100 par rapport aux niveaux pré-industriels.

Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below