May 23, 2017 / 6:38 AM / in a year

Vingt-deux morts à Manchester, la police parle d'un attentat suicide

MANCHESTER, Angleterre (Reuters) - Le bilan de l’attaque commise lundi soir à Manchester s’est alourdi à 22 morts, dont plusieurs enfants, et 59 blessés, a annoncé mardi matin la police britannique, qui pense avoir affaire à un attentat suicide.

La police britannique sécurise les lieux au lendemain de l'attaque à la salle Manchester Arena. Le bilan de l'attaque commise lundi soir à Manchester s'est alourdi à 22 morts, dont plusieurs enfants, et 59 blessés, a annoncé mardi matin la police britannique, qui pense avoir affaire à un attentat suicide. /Photo prise le 23 mai 2017/REUTERS/Andrew Yates

“Nous pensons, à ce stade, que l’attaque de la nuit dernière a été menée par un homme seul”, a déclaré le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins.

“L’assaillant, je peux le confirmer, est mort dans la salle. Nous pensons qu’il portait un engin explosif qu’il a déclenché, provoquant cette atrocité”, a-t-il ajouté.

Les enquêteurs tentent de déterminer s’il a opéré seul ou s’il appartenait à une cellule terroriste.

Paul Sandle; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below