May 11, 2017 / 8:38 AM / in a year

Les nouveaux mouvements à gauche "pas responsables" pour Le Foll

PARIS (Reuters) - Le ministre sortant de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a déploré jeudi le lancement par plusieurs figures de gauche, comme Benoît Hamon et Anne Hidalgo, de mouvements politiques distincts, autant d’initiatives “pas responsables” selon lui.

Le ministre sortant de l'Agriculture, Stéphane Le Foll (photo), a déploré jeudi le lancement par plusieurs figures de gauche, comme Benoît Hamon et Anne Hidalgo, de mouvements politiques distincts, autant d'initiatives "pas responsables" selon lui. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

“Je trouve que juste après une élection présidentielle qui a vu quand même s’affronter Emmanuel Macron et Marine Le Pen (...), face à l’enjeu des législatives, on pourrait attendre un peu plus de maturité”, a-t-il déclaré sur BFM TV.

L’ex-candidat à la présidentielle Benoît Hamon a annoncé mercredi qu’il fonderait le 1er juillet une formation “large” et “transpartisane” et Anne Hidalgo ainsi que Christiane Taubira et Martine Aubry ont jeté le même jour les bases d’un “grand mouvement d’innovation” baptisé Dès demain.

Tels qu’ils sont présentés, ces rassemblements n’ont pas pour but de se substituer au Parti socialiste, qui prépare de son côté les législatives des 11 et 18 juin après la débâcle de la présidentielle (6,36%).

“Je trouve que, dans ce moment-là, ce n’est pas responsable. Il y a une forme d’immaturité à penser que ça répond à quelque chose. Ca ne répond à rien”, a fustigé Stéphane Le Foll.

Simon Carraud, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below