May 9, 2017 / 7:49 AM / 2 years ago

Evacuation de camps de migrants dans le nord de Paris

Des migrants attendent la distribution de repas au centre de réfugiés près de la porte de la Chapelle, dans le nord de Paris. L'évacuation de plusieurs campements illicites de migrants porte de la Chapelle a débuté tôt mardi matin. /Photo prise le 28 janvier 2017/REUTERS/Pascal Rossignol

PARIS (Reuters) - Les forces de l’ordre ont procédé mardi matin à l’évacuation de plusieurs campements illicites de migrants porte de la Chapelle, dans le nord de Paris, ont annoncé les préfectures de police de Paris et d’Ile-de-France.

Au total, 1.609 personnes ont été prises en charge, dont 1.534 hommes majeurs et 75 personnes relevant du public vulnérable - mineurs isolés étrangers, femmes seules -, précisent-elles dans un communiqué.

“Les personnes concernées relèvent dans leur immense majorité de la demande d’asile”, ajoutent les deux préfectures. “Elles sont accueillies de manière temporaire sur plusieurs sites mobilisés en Île-de-France, où elles pourront bénéficier d’un diagnostic social et sanitaire grâce à la mobilisation de personnels spécialisés.”

Elles se verront rapidement proposer une orientation vers un dispositif d’accueil adapté à leur situation, sur l’ensemble du territoire national.

L’opération contre ces “campements illicites” avait débuté vers 06h00 en présence notamment de 350 fonctionnaires de police.

Depuis juin 2015, 33 opérations d’évacuation de campements ont été menées dans la capitale et 24.604 personnes prises en charge.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below