April 8, 2017 / 5:08 PM / a year ago

Paris confirme la découverte des caches de l'ETA, inventaire en cours

PARIS (Reuters) - La police française a commencé à procéder à un inventaire des caches d’armes dont l’ETA a révélé la localisation aux autorités françaises pour honorer son engagement à renoncer à la lutte armée, annonce le procureur de la République de Paris.

Des policiers et des spécialistes de neutralisation de bombes à Saint-Pée-sur-Nivelle, près de Bayonne. La police française a commencé à procéder à un inventaire des caches d'armes dont l'ETA a révélé la localisation aux autorités françaises pour honorer son engagement à renoncer à la lutte armée. /Photo prise le 8 avril 2017/REUTERS/Regis Duvignau

Dans un communiqué, il indique que la liste des huit lieux mentionnés par l’organisation séparatiste basque étaient situés dans le département des Pyrénées-Atlantique.

“Les services de police se sont rendus sur les sites indiqués où ont été découverts, dans des bidons et sacs, des dizaines d’armes de poing et d’épaule, des milliers de munitions, plusieurs centaines de kilogrammes d’explosifs et produits entrant dans la composition d’explosifs, plusieurs centaines de détonateurs et retardateurs”, indiquent les services du procureur.

“L’inventaire précis des armes, munitions, produits et objets saisis est en cours. Tous feront l’objet d’expertises de police technique et scientifique.”

“Les éléments recueillis au cours de cette enquête, notamment les résultats des expertises de police technique et scientifique, ont également vocation à être communiqués, pour y être exploités, aux autorités judiciaires espagnoles, dans le cadre des dispositifs d’entraide pénale existant entre les deux pays”, dit-il encore.

En prévision de cette opération, qui avait été annoncée à l’avance, Le procureur de Paris indique qu’il a ouvert dès mardi une enquête préliminaire “des chefs d’infractions à la législation sur les armes en bande organisée et en lien avec une entreprise terroriste, infractions à la législation sur les explosifs en bande organisée et en lien avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste”.

L’enquête a été confiée aux enquêteurs de la Direction centrale de la police judiciaire et de la Direction générale de la sécurité intérieure.

Yann Le Guernigou, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below