April 3, 2017 / 10:47 AM / a year ago

Macron se présente comme le meilleur pour battre Le Pen

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron se dit persuadé d’être le meilleur candidat pour battre Marine Le Pen, “favorite” selon lui de l’élection présidentielle, et estime que le Front national serait considérablement affaibli s’il remporte la victoire.

Emmanuel Macron se dit persuadé d'être le meilleur candidat pour battre Marine Le Pen, "favorite" selon lui de l'élection présidentielle, et estime que le Front national serait considérablement affaibli s'il remporte la victoire. /Photo prise le 1er avril 2017/REUTERS/Philippe Laurenson

Le candidat d’En Marche ! affirme également dans une interview publiée lundi par Le Monde qu’il pense disposer d’une majorité une fois élu président et qu’il n’hésitera pas à utiliser l’article 49-3 de la Constitution pour passer en force à l’Assemblée nationale en cas de blocage de ses réformes.

“Aujourd’hui, la favorite durable des sondages au premier tour et depuis longtemps, c’est Marine Le Pen”, dit-il en se présentant comme un “outsider” malgré le fait qu’il fasse jeu égal dans les études d’opinion avec la présidente du FN.

“Ceux qui disent que Marine Le Pen ne peut pas passer le second tour sont les mêmes qui disaient que Trump ne pourrait jamais gagner. Si elle arrive largement en tête du premier tour, on ne sait pas ce qui peut arriver”, ajoute Emmanuel Macron.

Il déplore la “confusion très forte” qui règne selon lui chez le candidat socialiste Benoît Hamon et celui de la droite François Fillon, “qui ont fait d’En Marche ! et de moi la cible principale de leurs attaques”.

“Moi, j’ai une offre politique qui est symétriquement contraire à la sienne. Elle est notre principale adversaire et le débat principal se joue entre elle et moi, c’est-à-dire entre patriotes et nationalistes”, souligne-t-il.

Il se présente comme le mieux à même de la battre.

“Je suis le seul candidat qui rassemble ! Vous pensez une seule seconde que les gens de gauche iront massivement voter François Fillon s’il se retrouve face à Marine Le Pen au second tour ? A l’inverse, j’espère que beaucoup de gens de droite comme de gauche iront voter si nous sommes au second tour.”

Si c’est le cas, il se dit “convaincu que la raison d’être du Front national sera très affaiblie” et de pouvoir disposer d’une majorité absolue pour gouverner.

“Si les Français veulent ce changement, ils voteront pour moi et le confirmeront aux législatives”, pense Emmanuel Macron, décidé à utiliser tous les moyens à sa disposition.

“J’ai toujours dit que je ne comptais pas retirer le 49-3 de notre Constitution. J’assume totalement les instruments qui ont été prévus par la constitution de 1958. Mais je demeure convaincu que si les Français votent pour m’élire président, ils me donneront une majorité à l’Assemblée nationale.”

Le candidat d’En Marche ! juge par ailleurs “croquignolesque” d’être présenté comme l’héritier de François Hollande, avec lequel il dit avoir rompu en raison de l’existence de “divergences de fond”, contrairement à François Fillon “qui pendant cinq ans a été le collaborateur de Nicolas Sarkozy, n’a jamais osé lui dire quoi que ce soit ni prendre ses responsabilités en partant”.

Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below