March 22, 2017 / 6:08 PM / a year ago

Emmanuel Macron hué par des maires

PARIS (Reuters) - L’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron a été sifflé et hué mercredi par des élus locaux lors de son grand oral devant l’association des maires de France (AMF), qui a auditionné successivement les candidats à l’élection présidentielle.

L'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron a été sifflé et hué mercredi par des élus locaux lors de son grand oral devant l'association des maires de France (AMF), qui a auditionné successivement les candidats à l'élection présidentielle. /Photo prise le 22 mars 2017/REUTERS/Charles Platiau

Le candidat d’En Marche ! a notamment réitéré son souhait que les collectivités locales s’engagent à faire 10 milliards d’économies sur cinq ans et sa promesse d’exonérer 80% des ménages français de taxe d’habitation.

Cette dernière proposition, qui représente un manque à gagner de 10 milliards d’euros, inquiète les maires français, car elle constitue une de leurs ressources, bien qu’Emmanuel Macron promette de “sanctuariser” celles-ci “à l’euro près”.

L’évocation de cette mesure a suscité un brouhaha dans cette assemblée de centaines de personnes, d’où se sont élevés des sifflets et des huées.

Le candidat s’est interrompu pour y répondre : “Moi je viens et je vous respecte, je vous demande simplement la même chose (...) Je fais partie des décideurs politiques qui refusent de faire siffler ses opposants en meetings, je ne viens pas devant les maires de France pour me faire siffler.”

Il a admis qu’il pouvait avoir des désaccords avec ses interlocuteurs et s’en est tenu à son discours sur les efforts à faire en matière de dépenses par les collectivités locales.

“Si les candidats à l’élection présidentielle ne sont là que pour servir des arguments qui plaisent aux audiences devant lesquelles ils se rendent, ils ont le choix soit comme le font certains de ne pas s’y rendre et d’envoyer des représentants, soit de faire plaisir à tout le monde et au final on ne fait plus grand chose”, a-t-il déclaré, finalement applaudi.

Michel Rose, avec Emmanuel Jarry

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below