March 22, 2017 / 9:12 AM / 2 years ago

La Corée du Nord tente sans succès de lancer un missile

SEOUL (Reuters) - Un tir de missile nord-coréen a échoué mercredi, le projectile ayant explosé peu après son lancement, ont déclaré des responsables militaires américains et sud-coréens.

L’essai a eu lieu près de Kalma, une base aérienne située sur la côte Est de la Corée du Nord.

“Le commandement Pacifique des Etats-Unis a détecté ce que nous considérons comme une tentative manquée de lancement d’un missile nord-coréen (...) aux alentours de Kalma”, a déclaré dans un communiqué le commandant Dave Benham, porte-parole du Pacific Command.

Le missile semble avoir explosé quelques secondes après son lancement, a-t-il ajouté.

Interrogé par Reuters, un responsable de l’armée sud-coréenne a fourni les mêmes informations. “Il a peut-être explosé immédiatement après avoir décollé du pas de tir”, a-t-il dit sous couvert d’anonymat.

Le type de missile testé n’a pas encore été établi par les analystes du ministère sud-coréen de la Défense.

L’an dernier, la Corée du Nord avait lancé plusieurs missiles de portée intermédiaire de sa côte Est, mais seul un tir avait réussi.

Cet essai manqué intervient au moment où l’émissaire des Etats-Unis pour le programme nucléaire nord-coréen, Joseph Yun, rencontre son homologue sud-coréen à Séoul pour discuter de la réponse à apporter au programme militaire de Pyongyang.

La Corée du Nord a effectué deux essais nucléaires et une série de tirs de missiles depuis le début 2016 au mépris des résolutions des Nations unies. Elle est soupçonnée de travailler sur le développement de missiles équipés de têtes nucléaires susceptibles d’atteindre les Etats-Unis.

Pyongyang a annoncé dimanche avoir testé un nouveau moteur de fusée très puissant.

De source proche de l’administration américaine, on indiquait lundi qu’un renforcement des sanctions contre la Corée du Nord était à l’étude avec pour objectif de couper Pyongyang de ses financements internationaux.

Cela a semble-t-il laisse de marbre le régime communiste, qui a fait savoir qu’il travaillait à une “accélération” de son programme nucléaire et de missiles.

Il s’agira notamment de développer “une capacité préventive de première frappe” et un missile balistique intercontinental, a déclaré Choe Myong-nam, ambassadeur adjoint auprès de la mission de la Corée du Nord aux Nations unies à Genève.

Avec Idrees Ali à Washington, Kaori Kaneko et Chris Gallagher à Tokyo; Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below